L’entreprise Otto Hutt a été fondée par Karl Hutt à Pforzheim en 1920 et fêtera donc son centenaire en 2020. Pforzheim est la porte de la Forêt-Noire. Elle appartient au land de Bade-Wurtemberg, situé dans le sud-ouest de l’Allemagne. Avec ses 118 000 habitants, c’est l’une des plus grandes villes du land. Cette ancienne ville celte conquise par les Romains un siècle avant J-C doit son essor et sa fortune à la création d’une manufacture de la bijouterie et de l’horlogerie en 1767 par le margrave Karl Friedrich von Baden. Cette tradition de l’orfèvrerie justifie toujours aujourd’hui l’existence de deux écoles uniques en Allemagne : l’école d’horlogerie et l’école d’orfèvrerie. La ville, presque totalement détruite par la RAF le 23 février 1945, avait perdu un tiers de sa population. Elle a été reconstruite dans le style simple et modeste des années 1950. Elle connaît un nouvel essor depuis les années 2000 et continue à se développer.

 C’est donc à Pforzheim, surnommée « la ville de l’or » et par ailleurs ville natale de Carl Wilhelm Kahlo (1871-1941), père du peintre Frida Kahlo, que Karl Hutt, influencé par les lignes droites, nettes et fonctionnelles de l’esthétique du Bauhaus, a créé une entreprise de fabrication d’articles de poche, d’objets de sac, d’objets pour fumeurs et d’instruments d’écriture de qualité supérieure en argent, avec un sens étonnant du design. Le Bauhaus désigne un courant artistique concernant notamment l’architecture, le design, la photographie, le costume et la danse. C’est un mouvement révolutionnaire qui transforma à jamais le visage de l’art, du design et de l’architecture. Le logo initial de Hutt a été dessiné par le peintre designer Oskar Schlemmer. Très tôt, dès 1920, l’entreprise créée par Katl Hutt, riche de 20 employés, a exporté une partie de ses produits vers la Grande-Bretagne et vers les Pays-Bas. Dans les années 1960, Karl Hutt a transmis la direction de son entreprise à son fils Otto Hutt, qui continua à la développer en accroissant son rayonnement international. En 1995, Otto Hutt est devenue la propriété de la société Etra Weber Gmbh et a migré de Pforzheim vers Birkenfeld. En 2006, Otto Hutt a été reprise par la société Robert E. Huber GmbH, fondée en 1937, qui fabriquait depuis longtemps les stylos Otto Hutt. Dirigée par Marco Frei, elle est aujourd’hui située à Königsbach-Stein. Elle compte 70 employés et remet très en avant la marque Otto Hutt.

La marque revendique aujourd’hui la dimension culturelle et alternative de son écosystème : en incitant à la « détox » numérique, elle nous incite à nous sevrer de temps à autres de tous les médias pour éviter l’état de stress permanent qui nous envahit à travers le trop plein d’e-mails, de web et de smartphones. Le retour à l’écriture manuscrite peut alors s’avérer d’une aide précieuse : tenir un journal, entretenir des correspondances épistolaires dessiner des cartes mentales, dresser des listes de tâches… Pour Otto Hutt, le stylo-plume est aussi un objet à la mode : s’il ne fait aucun doute que les montres, bijoux et autres accessoires viennent compléter une jolie tenue et que tous ceux qui sont véritablement attentifs à leur style ne laissent aucun détail au hasard dans leur garde-robe, il en va de même pour les instruments d’écriture.

CHAQUE OTTO HUTT EST UNE PIÈCE UNIQUE

Chaque personne est unique et c’est aussi le cas des instruments d'écriture d'Otto Hutt. Une référence à six chiffres gravée dans le capuchon et reportée sur la carte de garantie permet d’identifier chaque instrument d’écriture Otto Hutt. Ce qui rend chaque stylo individuel et inimitable, sachant que tous les modèles sont guillochés ou vernis à la main avant d’être contrôlés et testés. Par ailleurs, il n’est pas une pièce d’un Otto Hutt qui ne soit fabriquée en Allemagne dans le Bade-Wurtemberg.

LES 5 CARACTÉRISTIQUES DU BAUHAUS, qui sont toujours celles des stylos Otto Hutt. 

1. LA FORME SUIT LA FONCTION 

L’architecte américain Louis Sullivan fut le premier à utiliser la célèbre expression « form follows function », autrement dit : « la forme suit la fonction ». Cet adage est devenu la devise du mouvement Bauhaus. Il signifie que dans la conception d’un meuble ou d’un objet, la forme doit toujours s’adapter à sa fonction, qui doit primer sur l’esthétique. En un mot : aller à l’essentiel en évitant toute ornementation superflue.

2. LES VRAIS MATÉRIAUX

Selon les enseignements des éminents professeurs du Bauhaus, les matériaux utilisés devaient refléter la véritable essence des objets et des bâtiments. L’honnêteté devenait alors la qualité principale du designer. Cela suppose qu’aucun élément, aucun matériau n’est trop vulgaire pour être maquillé à des fins esthétiques. La structure, qu’elle laisse apparaître des barres de métal ou des poutres, n’a nullement besoin d’être cachée ou décorée. Elle fait partie intégrante de la conception de l’objet.

3. UN STYLE MINIMALISTE

Le style minimaliste de l’art, de l’architecture et du mobilier Bauhaus se fonde sur ce concept fonctionnaliste et sur l’envie de renouer avec les matériaux bruts. Influencés par le courant moderniste ou le mouvement De Stijl, les artistes du Bauhaus favorisaient les lignes droites et les formes géométriques par rapport aux formes florales et curvilignes. Seules étaient nécessaires à leurs yeux les lignes, les formes et les couleurs. Le reste n’avait guère d’importance.

4. GESAMTKUNSTWERK

Walter Gropius, fondateur du Bauhaus, fut le premier à appliquer la notion de « Gesamtkunstwerk », ou synthèse des arts, à l’époque moderne. Le Gesamtkunstwerk est la combinaison de multiples formes d’art, des beaux-arts aux arts décoratifs, réunies au sein de l’oeuvre architecturale pour ce qui est du Bauhaus. Un bâtiment n’était pas conçu par l’école Bauhaus comme une simple carcasse vide. Il n’était en réalité que l’élément d’une conception plus large, tout ce qui se trouvait à l’intérieur faisant partie intégrante du concept général.

5. L’UNION DE L’ART ET DE LA TECHNOLOGIE

En 1923, le Bauhaus a organisé une exposition qui a marqué l’évolution idéologique du mouvement. Cette exposition était baptisée « Art et technique : une nouvelle unité ». Dès lors, l’accent était davantage mis sur la technique. Les ateliers du Bauhaus servaient de laboratoires à la conception, le développement et l’amélioration de prototypes adaptés à la production de masse et répondant aux besoins de leur époque. Les artistes y embrassaient l’infini champ des possibles offert par les nouvelles technologies.

LES SEPT FAMILLES OTTO HUTT DESIGN

La gamme « design » des stylos Otto Hutt regroupe 7 familles, numérotées de 01 à 07, dont les atouts sont le guillochage et le vernissage.

DESIGN01

Comme presque tous ses frères numérotés de 1 à 7, le design01 peut être un stylo à plume, un roller, un stylo à bille ou un porte-mine. Le corps du design01 est fabriqué à partir de laiton et minutieusement verni de quatre couches de noir ou de bleu. Les surfaces sont en outre polies à la main après chaque couche. Les capuchons en argent sterling ou revêtus d’un enduit d’or rose sont disponibles en finition lisse ou avec guillochis à structure striée. Les parties en métal sont recouvertes d’une couche de platine de qualité supérieure. Disponibles en tant que stylo à plume, roller, stylo à bille ou porte-mine.

DESIGN02

La gamme design02 est en argent sterling poli, guillochée et travaillée à la main. Le design02 dispose d’un corps massif en argent tenant bien en main. Les parties en métal sont recouvertes d’une couche de platine de qualité supérieure, ce qui garantit une résistance de la surface. Les stylos sont polis à la main à l’aide d’une technique empruntée à la bijouterie. Trois finitions de surface sont disponibles : lisse, avec stries parallèles guillochées ou stries à carreaux guillochées. 

DESIGN03

Otto Hutt vient de révolutionner les design03 en projetant le design des stylos ronds des années 1940-1950 dans le troisième millénaire, du bouton poussoir du bille à la forme arrondie des autres modèles et au contraste du laiton brillant ou satiné recouvert de platine, de palladium ou de ruthénium. Le design03 existe en blanc et rose, gris sombre, gris clair et gris bleu marine. 

DESIGN04 

La gamme design04 est un hommage à la rectitude esthétique et comprend 9 références : Guillochis à structure striée et taille princesse ; Noir, fleurs platine et blanc cassé, fleur en ruthénium ; Noir uni & blanc cassé uni ; Carreaux noirs & carreaux blanc cassé ; Noir uni & or rose ; Vagues en noir & blanc avec or rose ; Vagues en bleu, noir & blanc ; Raies noires esquissant des codes à barres ; laque mate couleur Sable. Selon les références, sont utilisés l’argent massif, des couches de platine, de laques ou de vernis, l’or rose, le ponçage et le polissage à la main, les stries, le traitement au laser…

DESIGN05 

Ce stylo à double fonction est doté d’un stylet interchangeable à utiliser sur smartphones et tablettes. Le corps du stylo est en laiton massif satiné et recouvert de platine. Il est particulièrement agréable à prendre en main grâce à sa surface mate. Le corps en laiton est recouvert d’or rose et légèrement satiné. Il est guilloché dans un motif de carreaux, puis verni de couleur à plusieurs reprises. Le corps en laiton massif est recouvert de platine et satiné. Le capuchon est guilloché dans un motif de carreaux et verni de plusieurs couches de couleur. 

DESIGN06 

Noir, rouge, rose et blanc : ces stylos sont innovants avec leur toucher souple. Ils présentent de nouveaux contours et surfaces, taillés à l‘aide d‘un outil diamanté spécial. Le corps et le capuchon sont entièrement fabriqués à partir d’aluminium. L’attache de la plume, finement travaillée dans une forme organique, vient parfaitement remplir sa fonction. Pour les stylos-plume, des plumes en acier ou en or sont disponibles au choix. Les parties en métal des modèles noirs et rouges sont recouverts de platine. Les parties en métal des modèles rose et blanc sont recouverts d’un élégant or rose. 

DESIGN07 

C’est le fleuron. Cette gamme éblouissante se décline en argent sterling ou en modèle verni. Les stylos-plume sont équipés d’une magnifique plume en or 18 carats. L’attache de la plume, caractéristique, a été repensée pour la gamme design07. Le détail en plus : le guillochis à fines rayures du corps et du capuchon. Lorsqu’ils sont vernis, le corps et le capuchon du stylo sont fabriqués en laiton massif puis platinés. On retrouve ici aussi le guillochis à rayures finement travaillé. En outre, une double couche de vernis translucide noir puis sept couches de vernis transparent sont appliquées, poncées de nombreuses fois puis polies à la main. Les deux modèles sont disponibles en stylo-plume et en roller. 

MARCO FREI : LE BON GÉNIE D’OTTO HUTT

Marco Frei a tout compris : il dirige la galaxie Robert E. Huber GmbH / Otto Hutt depuis 2006 avec à ses côtéssa soeur Nicole Klingel, directrice technique, et Norbert Glasnowitsch, directeur commercial. Le trio a fêté le 250e anniversaire de la création de la manufacture de bijouterie et d’horlogerie de Pforzheim, surnommée « la ville de l’or », avec une série limitée de ses stylos design en or ! Il prépare maintenant le centenaire de la marque Otto Hutt et concocte pour 2020 la création d’un nouveau stylo qui sera conçu par le designer Mark Braun. Christian Rose, autre jeune designer, vient de rénover le design03 en projetant vers le futur les formes rondes des années 1940-1950 après les avoir réactualisées. Otto Hutt a émis en 2018 une série limitée du design06 dessinée par la peintre designer Viola, installée à Pforzheim, qui a doté le stylo de « charms » peints à la main. La firme a aussi mis au point un configurateur qui permet aux amateurs de stylos Otto Hutt de personnaliser leurs stylos. Elle a par ailleurs lancé un concours destiné aux étudiants en design de Bade-Wurtemberg afin de rénover la ligne du design04.

L’entreprise a également eu l’intelligence de resituer l’écosystème du stylo à plume dans son univers culturel, celui du papier, du manuscrit et du temps de vivre que l’on déguste au lieu de le zapper et de le gaspiller. Parallèlement, elle a eu la bonne idée de réconcilier l’écriture manuscrite et l’écriture virtuelle en dotant la base du design05 d’un stylet interchangeable à utiliser sur smartphones et tablettes à la manière des combos d’antan. Grâce à Marco Frei, Otto Hutt a été l’une des marques les plus novatrices dans le cadre de Paperworld 2019. 

Par Jean-Pierre Guéno

Partager cet article

comments (0)

No comments at this moment